2016, un beau  millésime!

Le millésime 2016 "sauvé" en partie par un été très clément, s'annonce qualitatif. "C'est le miracle bourguignon: faire un vin de qualité après un printemps aussi catastrophique",  Est-ce un beau millésime ? Oui. Ce qu'on sait, c'est que ce sera un millésime cher" suite à "une récolte catastrophique" -30%. De mémoire, on n’avait jamais rencontré pareilles difficultés durant la période de croissance de la vigne, mais la maturation a frôlé la perfection que personne n’osait espérer. Le vieil adage « juin fait la quantité, septembre fait la qualité » n’a jamais été aussi vrai.

Certaines parcelles ont connu de fortes gelées au printemps, suivies d'orages de grêle. Elles n’ont donc donné malheureusement que très peu de raisins. Heureusement, d’autres ont offert de belles grappes saines. Plus que jamais, il a fallu apporter les plus grands soins à la vigne afin qu’elle puisse donner des raisins de qualité. Côté maturité, les grappes ont profité pleinement de l’été qui s’est prolongé pour mûrir. Les vendanges se sont déroulées sur une période plus longue qu’à l’accoutumée, pour attendre que chaque parcelle ait atteint la maturité optimale avant d’être récoltée.

 Un millésime dans le "style de 2009"

Le millésime 2016 sera "dans le style de 2009", avec des arômes portés "beaucoup sur le fruit" et des acidités "pas très fortes". Il y a un joli équilibre sucre/acidité sur l’ensemble de la vendange entrée en cuve. Encore une fois, on n’a pas chaptalisé, et nous obtiendrons des vins rouges charnus et soyeux, des blancs riches et équilibrés. 

Vigneron - propriétaire